LES PLAGES DU DÉBARQUEMENT D-DAY 6 JUIN 1944

LES PLAGES DU DÉBARQUEMENT D-DAY 6 JUIN 1944

C’est l’opération militaire la plus spectaculaire et la plus audacieuse de la Seconde Guerre. Son but est d’ouvrir un front à l’Ouest de l’Europe pour soulager  les troupes soviétiques engagées sur le front Est et hâter ainsi la fin du régime nazi.

Nom de code : Overlord. Le mardi 6 juin 1944, quelque 150 000 soldats alliés débarquent sur cinq plages de la Manche et du Calvados, baptisées Utah, Omaha, Gold, Juno, Sword. Les Américains sont chargés du secteur ouest (Utah et Omaha) de ce front de 80 km, les Canadiens sont chargés du secteur central (Gold) et les Britanniques du secteur est (Juno et Sword). Parmi ces 150 000 soldats alliés figurent les 177 Français libres du commando Kieffer, qui ont pour objectif la prise du casino de Ouistreham, transformé par les Allemands en bunker puissamment fortifié.

Si le débarquement se déroule relativement facilement à Utah Beach, il n’en est pas de même sur les autres plages. Et notamment à Omaha Beach, où les Américains sont confrontés au feu très nourri des défenses allemandes, que les bombardements de préparation ont laissé quasiment intactes. Avec 3000 GI’s tués, blessés ou disparus sur 34 000 engagés, cette plage va entrer dans l’Histoire sous le triste nom de « Bloody Omaha » (Omaha la sanglante). Mais malgré ces pertes très lourdes, Omaha Beach sera prise au soir du 6 juin, de même que les quatre autres plages.

Véritable coup de poker des Alliés, Overlord est un succès. Mais la bataille de Normandie, elle, ne fait que commencer…

Omaha Beach - le cimetière militaire Américains d'Omaha Beach